Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 16:11

 

Fort me pèse, quand je la vois

 

Habillée aussi pauvrement,

 

N'ai pouvoir qu'aller racontant :

 

Tant ai été toujours en guerre,

 

Toute j'en ai perdu ma terre,

 

Et l'ai engagée, et vendue.

 

Et pour qu'elle fut bien vêtue,

 

Si je souffrisse qu'elle prît

 

Ce qu’à donner l'on lui offrît.

 

Même le seigneur du château

 

L'aurait vêtue en bien et beau

 

Et lui aurait tous ses biens fait,

 

Elle est sa nièce et comte il est ;

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascal Marchand - dans Erec et Enide

Présentation

  • : le blog de Pascal Marchand
  • le blog de Pascal Marchand
  • : Ce blog donne à lire des poèmes ; des maximes ; des haïkus ; des réflexions diverses ; des réflexions sur l’actualité, dont 5 ont été publiées dans Télérama ; des textes humoristiques, dont 2 ont été publiés dans Fluide Glacial ; des jeux de mots ; et la traduction des 862 premiers vers octosyllabiques rimés du roman « Erec et Enide » de Chrétien de Troyes.
  • Contact

la devise du blog

« Il ne suffit pas de se taire

Il faut savoir dire autre chose »

(Louis Aragon)

Rechercher Dans Ce Blog

Catégories