Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 21:21

 

Du harnais on n’a pu parler,

 

Car ne le quitte pauvreté,

 

Dont le vavasseur était plein.

 

La selle fut mise et le frein.

 

Déliée et désaffublée

 

Est donzelle dessus montée,

 

Qui de rien ne s’en fit prier.

 

Erec ne voulut plus tarder :

 

Donc à côté de lui, s’en va

 

La fille de l’hôte emmena ;

 

Les suivent tous deux après lui

 

Le sire et la dame avec lui.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascal Marchand - dans Erec et Enide

Présentation

  • : le blog de Pascal Marchand
  • le blog de Pascal Marchand
  • : Ce blog donne à lire des poèmes ; des maximes ; des haïkus ; des réflexions diverses ; des réflexions sur l’actualité, dont 5 ont été publiées dans Télérama ; des textes humoristiques, dont 2 ont été publiés dans Fluide Glacial ; des jeux de mots ; et la traduction des 862 premiers vers octosyllabiques rimés du roman « Erec et Enide » de Chrétien de Troyes.
  • Contact

la devise du blog

« Il ne suffit pas de se taire

Il faut savoir dire autre chose »

(Louis Aragon)

Rechercher Dans Ce Blog

Catégories